Forum Rp Naruto
 
GroupesAccueilFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 * Hakke Hyaku ni ju hashô [les 128 coups divins]

Aller en bas 
AuteurMessage
Teru Hyûga
¤ Hachidaime Hokage ¤
¤ Hachidaime Hokage ¤
Teru Hyûga

Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 26
Date d'inscription : 04/11/2007

Fiche Ninja
Experiences:
0/200  (0/200)
Techniques:

MessageSujet: * Hakke Hyaku ni ju hashô [les 128 coups divins]   Lun 23 Juin - 3:04

Premier jour :
Le jour se lève pour la nouvelle Kage et Konoha l'apelle déjà. Seulement aujour'dhui, elle laisserait un peu de côté son poste de Hokage pour s'entraîner comme un ninja normal. Elle se leva et s'étira longuement dans la même volupté que d'habitude. Elle regarda le soleil filtrer à trvers les volets fermés. De simples et fins rayons vinrent se poser sur ses draps blancs. Elle se leva et s'habilla rapidement après avoir prit une douche très rapide, laissant quand même l'eau couler le long de ses courbes. Elle sortit et partit en bondissant sur les toits, saluant les passants et les habitants de son village. Elle le souriait, elle leur répondait qu'elle allait s'entraîner lorsqu'ils lui demandait où elle se rendait. Elle arriva très vite dans les plaines de Konoha, où elle installa et installa plusieurs mannequins, la technique qu'elle allait "apprendre" elle l'étendrait sur deux ou trois jours, elle ne voulait pas bacler son travail et l'apprendre de façon parfaite, sans failles et sans problèmes.
Hakke Hyaku ni ju hashô, ne serait pas de tout repos pour la jeune femme, elle s'attaquait à un morceaux des techniques hyûga, mais pour l'honneur elle se devait de réussir.
Les mannequins étaient en place, elle repira longuement. Et se mit enfin en place pour commencer son entraînement. Elle devait réussir à frapper 128 fois en un temps record et en bouchant les tekestus, sur des mannequins, elle ne pouvait pas utiliser cette techniques sur des ninjas vivants sachant qu'elle pouvait être fatale. Teru se mit en garde, façon Hyûga, une main vers le haut paume vers le ciel et le seconde vers le bas toujours paume vers le haut puis ... Elle s'élança avec la détermination des Hyûgas, comme tout reposait sur ses frêles épaules, après tout n'étais ce pas un peu le cas ? Elle frappa avec forces détermination, mais c'était la première tentatives, elle compta le nombre de fois où elle frappait, le problème c'est que pour arrier à 128 il allait lui falloir bien du courge et beaucoup de temps pour maîtriser assez longemps sa vitesse. Ses cheveux s'élevèrent dans les airs lui donnat une grâce naturelle, Teru frappait toujours plus fort et plus vite. Seulement elle n'arrivait pas à 128, les résultats étaient satisfaisants mais pour l'instant ce n'était pas ce qu'elle imaginait. Et surtout pas assez puissant pour une Hokage. Bouge toi ! Pensa t-elle, elle repira longuement, peut être se mettait elle la barre un peu trop haut, mais c'était mieux comme ça. On est satifsait de ce que l'on fait lorsqu'on sue de son front. A Vaincre sans difficultés on triomphe sans gloire. C'était en quoi elle croyait. D'un revers de manches elle essuya son front un peu humide et respira une seconde fois. Elle se remit en place après avoir bu un peu d'eau histoire de s'hydrater un peu et repartit de plus belle plus vite et plus fort, les mannequins en prenait un sacrée coup à chaque fois. Les dégâts étaient plutôt importants au début et là ça augmentait et Teru commençait à être plutôt fière d'elle. Mais le résultat n'était pas encore assez satisfaisant, Teru commençait à sérieusement transpirer et ressentir le manque de Chakra, si elle continuait, elle serait capable de tomber de fatigue, une dernière fois. Cette technique demandait assez de chakras pour la faire au grand maximun 6 fois. Elle chercha sa respiration et expira lentement et longtemps, elle se redressa. Bu une gorgée d'eau, et se lança à corp perdu sur les mannequins, frappant chacun deux fois, trois fois jusqu'a ce qu'elle arrive à 100 et elle ne dépasse pas les 100 pour l'instant malheuresement. Mais cela ne la décourage pas. Ses mains graciles frappèrent avec force contre chaque mannequins, comme si elle en voulait à quelqu'un comme si toute sa rancoeur se libérait de ses poings. Les forces la quittaient elle aimait cette sensation de fatigue intense, de savoir que des qu'elle va arriver elle se couchera et fermera les yeux jusqu'a lendemain matin. Elle se laissa tomber dans l'herde regardant le décors basculé, ele avait le sourrire aux lèvres, pour elle, elle avait persévérer, mais elle était exténuée. Elle se releva et marcha tranquillement vers le village, Teru marcha dans les rues et arriva chez elle, elle ouvrit la porte, elle s'installa dans son fuuton et s'endormit, tout cela n'était pas encore terminé.


Deuxième jour :
Second jour d'entraînement, Même rituel pour Teru qui n'a pas fini de compléter sa technique, il lui faut encore de l'entraînement et beaucoup de persévérance. Elle commence à ressentir les courbatures de la veille. on ne s'y habitue vraiment jamais. Et c'est bien dommage, si elle avait su elle aurait gardé un peu de force pour faire quelques exercice pour ne pas avoir de courbatures ce matin. Elle soupira et se leva difficelement en grimaçant aussi, elle s'étira en levant les bras vers le ciel. Douche et tout ce qui peut aller avec. Elle s'habilla et au lieu commencer par un entraînement intensif, elle travaillerait sa vitesse c'était ce qu'il lui manquait pour faire les 128 qu'elle n'atteingait pas, mais c'était compréhensible, si toute les techniques des Hyûgas s'apprenaient en une seule journée elle en serait peut être à sa centième, en exagérant peut être un peu pour dire que la famille auxquel Teru appartenait n'était pas des plus tendres. Elle releva ses cheveux et sauta de sa fenêtre, elle devait aller plus vite, elle courait sauter essyant toujours de se dépasser, mais rien n'y faisait, il manquait toujours quelque chose, elle bonsissait de toits en toits charchant a ne voir que devant elle, ne pouvant pas même apercevoir les détails du village, peut être devait elle tout oublier pour avoir ce qu'elle cherchait, Puis elle sentit qu'elle prenait de la vitesse, elle fit des mouvements et s'en rendre compte arriva au même qu'hier. Elle s'arrêta en souriant, vraiment elle ne savait pas ce qui pouvait lui passer par la tête. Elle reprit sa respiration et installa les mannequins comme elle l'avait hier. Elle respira, seulement faire tout ce qu'elle avait avant de venir elle ne pourrait le faire mais surtout faire le vide, elle était obliger dans les situations les plus critiques mettre en place une stratégie, on ne fonce pas tête baissée dans le tas comme si rien ne pouvait nous résister. Elle se mit en place et activa son Byakugan, les veines apparurrent sur les tempes de la jeunes femme montrant que maintenant elle passait au vrai style Hyûga et sans prendre le temps de faire quoi que ce soit, elle s'élança à corp, âme perdus et frappait, ses bras fins et grâcile entraînaient ses mains vers les cibles, elle voyait elle visait elle frapait sans émotions mais avec force, sans scrupules mais avec brutalité, toujours. Aussi jeune qu'elle pouvait être, elle ne manquait pas de force, loin de là et cela l'aidait beaucoup. Elle s'arrêta,114 coups. Elle soupira et essuya son front, Bouge toi, pensa t-elle comme la veille, et il le fallait car elle n'avait pas d'autre choix. Les veines disparurent mais elle revinrent de suite marquer le visage oppalin de Teru qui ne se laisserait pas abattre, elle avait du mal, mais elle avait réussi à maitrîser 114 coups et non sans mal, mais elle était contente de ses prgrès. Même style de garde même rage de vaincre, elle s'élança et répéta les même gestes, elle voyait, elle visait et frappait. Elle répétait, inlassablement, elle répétait et réptait les même gestes, la même façon de frapper, ses muscles s'engourdissaient preuve qu'elle ne se tournait pas les pouces, non ele avait autre chose à faire. Elle voulait qu'on le compte sur elle comme elle comptait sur les habitants de Konoha. Et une autre fois elle s'élançait frappant encore et toujours désormais elle devait s'attaquer à plus robuste, car les mannquins n'avait malheuresement plus une tête de mannequins. Elle s'arrêta et marcha tranquillement vers la fôret, reprenant son souffle qui était saccadé et rapide, machinalement ell prit son pouls et compta. Elle sourit et entra dans la fôret la plus sombre, activa son byakugan, cette fois ci, elle serait inarrêtable. Teru s'élança, frappa les arbres, faisant virevolter sa chevelre d'ébène, ses yeux blanc contrastait avec la pénombre de la fôret malgré l'heure de la matinée. Teru frappa, avec plus de vitesse mais avec autant de détermination et de force, cette fois ci elle se donnait pour objectif de terminer sa techniques pour passer aux autre techniques qu'elle avait prévu. Elle s'arrêta, elle venait de faire 120 coups, elle n'était pas loin du but, mais les derniers sont les plus dur surtout lorsqu'on est proche du but, en plus si elle continuait elle risquait de détruire toute la fôret ... Teru souffla et posa sa main sur sa poitrine, elle réactiva son Byakugan et partit à l'assaut des arbres, elle continua de frapper, elle était à la limite de se faire saigner les mains , Et cela risquait d'arrier vu avec qu'elle force elle frappait dans le bois, elle n'arrivait pas à compléter cette technique etcela l'énervait à chaque fois qu'elle était obligée de s'arrêter . Elle avait beau s'acharcher contre les arbres rien n'y faisais et cette fois ci elle s'arrêtais toujours près du but, toujours à 120, il fallait maintenant qu'elle trouve quelque chose, elle se redressa et s'asseya au sol, elle se mit à réfléchir après tout peut être manquait elle de vitesse encore ou de détermination, elle ne voulait pas croire à ça, elle se releva plus motivé que jamais, paumes vers le haut , elle frappait encore et encore, sans s'arrêter à n'en plus pouvoir, ses mains blanches et fines se mirent à saigner, mais elle ne voulait pas sentir la douleur jusqu'a ce qu'elle est réussi cette technique et elle n'arreêterait pas, les 128 était proches, 126 ; 127 ; 128 ! Elle avait réussi, elle avait terminé, elle s'effrondra au sol, ses mains était ensanglantée et pour ne pas mentir cela lui faisait vraiment mal. Elle se redressa et respira longuement et regarda le résultat de son entraînement, elle était maintenant plus que satisfaite de ce qu'elle venait d'accomplir ...

TERMINE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-cross.forum-actif.net/index.htm
Leck Demonis
¤ Godaime Mizukage ¤
¤ Godaime Mizukage ¤
Leck Demonis

Masculin
Nombre de messages : 268
Age : 29
Localisation : Dans le sanctuaire du Mizukage
Arme : Kunaïs, Shurikens, katana ,poison ,câbles et filins d'acier
Jinchuuriki : aucun
Date d'inscription : 11/01/2008

Fiche Ninja
Experiences:
53/200  (53/200)
Techniques:

MessageSujet: Re: * Hakke Hyaku ni ju hashô [les 128 coups divins]   Dim 13 Juil - 17:10

Validé premiers Jutsu pas besoin D'Xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutoadventure2.keuf.net/index.htm
 
* Hakke Hyaku ni ju hashô [les 128 coups divins]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hakke homme vaporeux
» Coups de crayon en direct live
» Coups de soleil
» Les coups de coeur shôjo, shônen et seinen !!!
» Les 12 coups de Linda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille :: Techniques No Jutsu :: Techniques Normal-
Sauter vers: